Partagez

Actualités

2021, pourquoi l’Année Napoléon ?

Actualité du 07.04.2021

L’année 2021 est l’occasion partout en France, de commémorer le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte. En effet, celui que ses soldats avaient surnommé, pour sa proximité, le « petit caporal », est décédé le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène en plein océan Atlantique, à l’âge de 51 ans. Un lieu où il sera d’abord inhumé, avant que le dernier des rois de France, Louis-Philippe 1er (1773-1850), sous la monarchie de Juillet (1830-1848), n’obtienne des Anglais, le retour de sa dépouille, en France. Le 15 décembre 1840, son corps fut enterré aux Invalides à Paris.

En cette année 2021, partout sur le territoire national, de nombreux événements rendent hommage à cet homme, pour que demeure la mémoire de ce général des armées républicaines devenu le premier empereur des Français en 1804.

Alors que bien souvent, lors de la célébration de ces grands hommes et femmes, le pays se rassemble, il semble que cela soit plus nuancé avec Napoléon Bonaparte. Déjà en son temps, François-René de Chateaubriand disait de lui : « Cet homme, dont j’admire le génie et dont j’abhorre le despotisme. » Encore aujourd’hui, les passions animent les débats, l’homme ne laisse pas indifférent et nombreuses sont les voix qui s’élèvent pour soutenir ou ternir l’image de celui qui fut aussi, roi d’Italie.

C’est l’occasion pour les classes de cycle 3 de découvrir et de s’intéresser à un grand personnage de notre histoire, en s’inscrivant dans les contenus d’enseignement prévu par les programmes du cycle 3, thème 3 du CM1, p. 71 : « Napoléon Bonaparte, général dans les armées républicaines, prend le pouvoir par la force et est proclamé empereur des Français en 1804, mais il conserve certains des acquis révolutionnaires. »

Éduthèque met à disposition, en particulier à travers l’espace Retronews de la BNF ou celui de l’Histoire par l’Image, des supports variés pour travailler cette question, en classe. C’est ainsi la possibilité de baliser un parcours d’enseignement pour mieux comprendre qui fut cet homme politique français et ce qu’il nous a laissé en héritage.

Pistes pédagogiques et séquence d’apprentissage

 

1. La République va célébrer ce bicentenaire

2. Napoléon, général des armées révolutionnaires. Découvrir l’image d’un chef militaire populaire menant les armées révolutionnaires françaises contre les nations européennes coalisées.

3. Bonaparte : de l’empereur Napoléon 1er à l’homme exilé. Après avoir été nommé consul en 1802, Napoléon Bonaparte devient Napoléon 1er, empereur des français, le 2 décembre 1804. Il se fait sacrer par le pape Pie VII à Notre-Dame de Paris. Celui qui deviendra aussi roi d’Italie en 1805, s’illustre la même année, à la bataille d’Austerlitz. -En 1815 c’est la défaite de Waterloo et la fin de l’empire.

Clément-Auguste Andrieux, La Bataille de Waterloo. 18 juin 1815, huile sur toile, 1852.

 

4. Napoléon, un héritage, un mythe. L’empereur a régné en étant craint et respecté. Il est à l’origine de notre système administratif centralisé et hiérarchisé (départements…) et a modernisé nos institutions. Il nous laisse, entre autres, l’arc de triomphe à Paris et le baccalauréat. Mais ses campagnes militaires furent meurtrières et il légalisa l’esclavage en Guyane. Un véritable culte de sa personne naitra après sa mort en 1821 à Sainte-Hélène.

Toutes les actualités