Partagez

Actualités

L’archéologie de l’esclavage colonial avec l’Inrap

Actualité du 19.01.2021

Les données archéologiques s’avèrent des sources sans équivalent pour étudier le système esclavagiste. Elles apportent de nouvelles informations, complémentaires des sources écrites partiales, principalement rédigées par l’État, les marchands et les propriétaires.

En documentant la vie quotidienne des esclaves (habitat, pratiques religieuses et culturelles, alimentation, etc.), l’archéologie contribue ainsi à redonner une voix à ces hommes et femmes qui en sont privés dans les archives écrites.

Ce dossier pédagogique a été élaboré par la Fondation pour la mémoire de l'esclavage en partenariat avec l’Inrap. Il est notamment destiné à accompagner l’exposition-dossier « Archéologie de l’esclavage colonial » conçue par l'Inrap.

 

 

 

Découvrez l’exposition-dossier « Archéologie de l’esclavage colonial » et les thèmes abordés : la capture, la déportation, l’habitation, la vie quotidienne des esclaves, quand les morts nous racontent la vie d’esclave, le marronnage, la mémoire enfouie de l’esclavage.

L’Inrap vous invite ainsi à :

  • Faire le point sur l’archéologie de l’esclavage et les traites négrières : quel est l’intérêt de l’archéologie pour étudier et enseigner l’histoire de l’esclavage ? Quels mots pour quelles réalités ?
  • Proposer aux élèves des activités en lien avec les thématiques de l’exposition-dossier pour travailler individuellement, en groupe ou en classe entière (fiches photocopiables).
  • Explorer les différents thèmes abordés dans l’exposition-dossier et les pistes pédagogiques associées :

1 - La capture : qui capturait et vendait les esclaves
2 - La déportation : la violence à bord du navire négrier.
3 - L’habitation : comment était organisée une plantation ? Comment étaient traités les esclaves dans une plantation
4 - La vie quotidienne des esclaves : maloya et gwoka, des expressions artistiques issues de l’esclavage colonial.
5 - Quand les morts nous racontent la vie d’esclave : comment étaient représentés les esclaves au travail ?
6 - Le marronnage : la mémoire vivante du marronage à La Réunion.
7 - La mémoire enfouie de l’esclavage : comment l’archéologie révèle-t-elle un passé occulté ? 

PROLONGEMENT

  • Tromelin, sur les traces de l’esclavage colonial
    Un dossier multimédia pour découvrir les fouilles archéologiques qui se déroulent depuis les années 2000 dans l’océan Indien, notamment celles conduites sur l’île de Tromelin qui ont permis de redonner la parole aux esclaves malgaches abandonnés pendant 15 ans sur cette île.
  • Colloque : archéologie de l’esclavage colonial
    Visionner les interventions du colloque international organisé par l’Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition.

Toutes ces ressources de l’Inrap sont mises à la disposition des enseignants pour un accès gratuit et selon les conditions générales d’utilisation du portail.

Toutes les actualités